Actualités

Accueil/Actualités

WE de contrastes

Le week-end avait bien commencé avec la victoire des cadettes qui disposaient facilement de Lys lez Lannoy 3-0 suivie de celle des RF1 également 3-0 qui recevaient Tourcoing.

La suite a été moins glorieuse malgré une combativité toujours intacte.

Les minimes coupe de France ont subi la loi de ST Pol – logique – et celle de Valenciennes et une fois encore l’absence de Cerise a été un lourd handicap malgré la bonne volonté de Lilou qui l’a supplée au poste de passeuse.

Les masculins de prénat. avaient bien entamé la rencontre contre Marcq en Baroeul à domicile mais sont tombés dans leurs travers récurrents. Déconcentrés et incapables de se remettre en ordre de marche ils ont laissé échappé une victoire à portée de mains : défaite 2-3. Dommage !

Les Elites bien que toujours diminuées (absence de Gambi en convalescence) ont tenu leur rang à St Dié jusqu’à la sortie sur blessure d’Arijana. Elles ramènent toutefois un point précieux, battues au tie-break 16-14.

 Malgré une belle progression cette équipe accumule les difficultés : Courage !

Cadettes : +1 !

Une marche de plus …

En déplacement à Noisy le Grand lors du 4ème tour de la coupe de France les calaisiennes avaient fort à faire avec le club recevant et Evreux.

Au final deux victoires à l’arraché, deux tie-breaks et les stellistes continueront de défendre les couleurs de leur club et celles de leur ville. Elles se qualifient devant Noisy et éliminent Evreux .

Allez les filles continuez !

Benjamines out, mais…

Calais et Parey-Morangis

Out, mais…

Elles ont sans doute raté une porte qui était entr’ouverte lors de la première rencontre Calais – Paray-Morangis mais c’est la loi du sport et s’incliner 2 – 1 et cela sans Cerise restée sur le banc en raison d’une entorse, n’est pas une catastrophe.

Malgré cette défaite  l’équipe stelliste a fait bonne figure face à l’ogre Rixheim qui venait d’écraser Parey-Morangis. Cet ogre n’a pas intimidé les calaisiennes qui ont résisté 15-25 et ont même remonté un handicap de 7 points pour revenir à 14-25 : Rixheim, une habituée des phases finales : 9 en 10 ans ! 

Malgré cette élimination il faut féliciter et encourager Jade, Pierre-Angèle, Margaux, Adèle, Camylle Zélie et Lucile sans oublier Cerise l’élément moteur de ce groupe qui soigne son entorse.

 

Calais et Rixheim

Coupe de France

La Stella aime la Coupe de France…

En déplacement au Touquet les benjamines (M13) ont dominé les recevantes et grâce au set pris contre Camou qu’elles éliminent, elles se propulsent au tour suivant. Solidarité des Hauts de France : les Calaisiennes ont bien encouragé les touquettoises qui, elles aussi accèdent au T4.

Les cadettes (M17), à domicile battent Harnes mais cèdent face à une très belle équipe de Vincennes. Les deux clubs qualifiés Calais et Vincennes accèdent au T4.

En coupe de France Fédérale le groupe élite en déplacement, élimine Harnes et va en 1/8ème malgré un match de petit niveau..

Par contre en coupe Pro cette même équipe élite qui recevait Nantes (4ème de Ligue A) a produit un superbe match et a même pris un set aux nantaises qui ont été contraintes à batailler pour gagner le droit de participer au tour suivant.

Public ravi et équipe retrouvée, retour au championnat..

Contrastes…

Défaite de l’équipe Elite : décevant ! Ce groupe a les moyens, peut et doit réagir. La Coupe  de France sera l’occasion de se ressaisir à Harnes dès samedi.

Par contre de belles victoires chez les jeunes et en particulier avec les cadettes qui dominent la première phase du championnat, elles écrasent Dunkerque 3_0 avec des scores éloquents.

Quant équipe RF1  : parcours sans faute, le groupe de Wafa a dominé Agny 0-3 et confirmé sa place de leader.

Déplacement galère…

Un déplacement prévu à St Cloud et vendredi matin patatras , c’est Ruel-Malmaison et vendredi après midi re-patatra  ce sera Paris Coubetin mais où loger ? première salve de galères.

La deuxième rafale : pas de stationnement … gilets jaunes, PSG-Toulouse (ça c’est du foot) juste  à côté de la salle, dépenses multipliées par trois  si ce n’est quatre, staff stressé … la galère !

Malgré tous ces aléas, l’équipe a fait le boulot et pris les 3 points d’un 3-0 à l’extérieur et puis le championnat retrouve toutes ses incertitudes avec 3 équipes en 2 points.

Il va falloir jouer serré !

Et 1, et 2,et…

Et 1, et 2, et3 sur 3 et tour 3 !

En coupe de France les trois équipes de jeunes engagées sont qualifiées pour le troisième tour et quoiqu’il arrive ces demoiselles ont déjà  apporté des satisfactions à leurs entraîneurs et au club. Bien plus, la Stella peut être fière de son groupe jeunes mais aussi l’équipe dirigeante leur fait confiance pour le suite : qu’elles jouent comme elles savent le faire, sans complexe, en pleine confiance et ça devrait encore passer… Allez  jeunesse !

 

CdF tour 3 : acquis !

 Deux longs déplacements : Villers-Cotterêts pour les benjamines (300 km) ; La Fère pour les  cadettes (200km) 

En benjamines pas d’arbitre officiel et c’est l’entraîneur du club recevant qui officie et … manage son équipe ! Sans démériter les calaisiennes s’inclinent 0-2 face aux cottéréziennes. Le second match opposait les stellistes aux saintpoloises. Tant bien que mal Calais retrouve un peu de son volley se qualifie et évince St Pol de la coupe de France.

Les Cadettes assistent au premier match qui opposait La Fère et Lognes : un match quelque peu déroutant entre deux équipes qui se battent bien sans toutefois présenter une organisation de jeu : les laféroises l’emportent 2-1.

Pas sereines du tout les stellistes abordent la rencontre contre La Fère en alternant le bon et surtout le moins bon : méconnaissables ! et remportent malgré tout le match 0-2

Pas plus tranquilles les maritimes entament la rencontre contre Lognes en déjouant, dans un premier set plutôt catastrophique 25-15. Un peu de mieux  dans le second set et c’est Calais qui domine malgré un volley chaotique 11-25.

Le tie break est décisif tant pour Calais que pour La Fère et il est à l’avantage des stellistes 9-15 qui se qualifient, sauvent les laféroises et éliminent les lognotes

Une equipe, des tripes !

Non, ce match n’était pas gagné d’avance

Oui les adversaires du jour, ex partenaires pour certaines, étaient venues  avec des ambitions.

Côté Calais grosse volonté mais aussi modestie et beaucoup de travail.

A chaque match on peut noter des progressions tant individuelles que collectives et c’est bon signe pour la suite.

Calais à eu raison d’Evreux en muselant  les points forts des ebroiciennes, en défendant tout mais c’est d’abord la volonté collective qu’on retiendra !

BRAVO  Calais, BRAVO la Stella et félicitations à toutes on continue de croire en vous toutes …

IN-CROYA-BLE

IN-CROYA-BLE !

Un premier set prometteur durant lequel les deux parties se rendent coups pour coups, les échanges durent, interminables et puis les maritimes vaillantes laissent échapper ce premier jeu 25-22.

Le même scénario se répète lors du second jeu mais Calais lâche plus tôt pour s’incliner 25-17. C’est la pause, Badis va-t-il trouver la solution et les joueuses les ressources nécessaires ? Les clamartoises vont-elles subir ce relâchement, cette déconcentration, être trop sûres d’elles ? j’y pense , j’y crois.

Au retour sur le parquet Calais présente d’entrée un tout autre visage pour mener 0-6 ! Cet avantage sera préservé avec toute la hargne nécessaire tant en défense qu’en attaque avec la rage de Gambi et consorts, une défense mise à rude épreuve et des échanges à n’en plus finir : crispant !

Calais sauve ce troisième set 22-25 et parait bien déterminé…Plus de précision, de cohésion, un bloc performant qui a changé de camp et plus de variété dans le jeu: c’est bon signe.

Toujours bien soutenu par son public les clamartoises cognent de plus belle et s’accrochent, Calais est devant mais de peu…

Ouf, ce quatrième set tombe dans l’escarcelle des maritimes et sur les visages stellistes on lit une farouche détermination. Le tie-break est entamé avec la même intensité des deux côtés du filet mais Calais a plus d’atouts dans son jeu, un Calais plus dominateur qui est devant de bout en bout pour s’adjuger ce tie-break, le match et les deux précieux points 12-15.

Epoustouflant !

Chaque joueuse a apporté sa volonté et on note avec plaisir la rentrée de « Carla-2 » maintenant au top. A l’orgueil les stellistes ont montré leur vrai visage et l’étendue de leurs capacités : BRAVO !