Actualités

Accueil/Actualités

CdF tour 3 : acquis !

 Deux longs déplacements : Villers-Cotterêts pour les benjamines (300 km) ; La Fère pour les  cadettes (200km) 

En benjamines pas d’arbitre officiel et c’est l’entraîneur du club recevant qui officie et … manage son équipe ! Sans démériter les calaisiennes s’inclinent 0-2 face aux cottéréziennes. Le second match opposait les stellistes aux saintpoloises. Tant bien que mal Calais retrouve un peu de son volley se qualifie et évince St Pol de la coupe de France.

Les Cadettes assistent au premier match qui opposait La Fère et Lognes : un match quelque peu déroutant entre deux équipes qui se battent bien sans toutefois présenter une organisation de jeu : les laféroises l’emportent 2-1.

Pas sereines du tout les stellistes abordent la rencontre contre La Fère en alternant le bon et surtout le moins bon : méconnaissables ! et remportent malgré tout le match 0-2

Pas plus tranquilles les maritimes entament la rencontre contre Lognes en déjouant, dans un premier set plutôt catastrophique 25-15. Un peu de mieux  dans le second set et c’est Calais qui domine malgré un volley chaotique 11-25.

Le tie break est décisif tant pour Calais que pour La Fère et il est à l’avantage des stellistes 9-15 qui se qualifient, sauvent les laféroises et éliminent les lognotes

Une equipe, des tripes !

Non, ce match n’était pas gagné d’avance

Oui les adversaires du jour, ex partenaires pour certaines, étaient venues  avec des ambitions.

Côté Calais grosse volonté mais aussi modestie et beaucoup de travail.

A chaque match on peut noter des progressions tant individuelles que collectives et c’est bon signe pour la suite.

Calais à eu raison d’Evreux en muselant  les points forts des ebroiciennes, en défendant tout mais c’est d’abord la volonté collective qu’on retiendra !

BRAVO  Calais, BRAVO la Stella et félicitations à toutes on continue de croire en vous toutes …

IN-CROYA-BLE

IN-CROYA-BLE !

Un premier set prometteur durant lequel les deux parties se rendent coups pour coups, les échanges durent, interminables et puis les maritimes vaillantes laissent échapper ce premier jeu 25-22.

Le même scénario se répète lors du second jeu mais Calais lâche plus tôt pour s’incliner 25-17. C’est la pause, Badis va-t-il trouver la solution et les joueuses les ressources nécessaires ? Les clamartoises vont-elles subir ce relâchement, cette déconcentration, être trop sûres d’elles ? j’y pense , j’y crois.

Au retour sur le parquet Calais présente d’entrée un tout autre visage pour mener 0-6 ! Cet avantage sera préservé avec toute la hargne nécessaire tant en défense qu’en attaque avec la rage de Gambi et consorts, une défense mise à rude épreuve et des échanges à n’en plus finir : crispant !

Calais sauve ce troisième set 22-25 et parait bien déterminé…Plus de précision, de cohésion, un bloc performant qui a changé de camp et plus de variété dans le jeu: c’est bon signe.

Toujours bien soutenu par son public les clamartoises cognent de plus belle et s’accrochent, Calais est devant mais de peu…

Ouf, ce quatrième set tombe dans l’escarcelle des maritimes et sur les visages stellistes on lit une farouche détermination. Le tie-break est entamé avec la même intensité des deux côtés du filet mais Calais a plus d’atouts dans son jeu, un Calais plus dominateur qui est devant de bout en bout pour s’adjuger ce tie-break, le match et les deux précieux points 12-15.

Epoustouflant !

Chaque joueuse a apporté sa volonté et on note avec plaisir la rentrée de « Carla-2 » maintenant au top. A l’orgueil les stellistes ont montré leur vrai visage et l’étendue de leurs capacités : BRAVO !

Les news de la coupe de France

Bien sûr ce n’est que le premier tour de la Coupe de France direz-vous mais les performances des jeunes stellistes sont à noter !

En Benjamines M13 : la poule des calaisiennes s’annonçait bien délicate avec les « gros morceaux » Valenciennes et Harnes et une inconnue Compiègne. Emmenées par Cerise, Camylle et Zélie les plus anciennes, Lucile, Jade et Pierre-Angèle se sont bien battues.

Premier match : Valenciennes est devant mais toujours avec un score serré, jamais plus de 2 points d’écart toujours en faveur des nordistes et à l’approche de la fin de set : 3 points de mieux pour Valenciennes … Les jeunes maritimes ont montré qu’elles ont du caractère  et sont revenues pour coiffer leur adversaire du moment 25-22 et empocher leur premier set.

Le deuxième jeu est la copie conforme du premier avec un final du même acabit  et 25-23 et 2-0 pour Calais .

Pendant ce temps Harnes écartant Compiègne il fallait que Calais en fasse autant pour obtenir la qualification, ce qui fut fait sans grand risque : 25-4 et 25-7.

L’accès au second tour étant acquis et Harnes éliminant Valenciennes la dernière rencontre devenait alors anecdotique . Toutefois , bien loin d’être libérées les locales restaient trop tendues et s’inclinaient 25-19 et 25-19 sans pourtant démériter loin de là.

En cadettes M17 : Les M17 de leur côté avaient fort à faire avec Bailleul qu’elles écartaient 2_0 mais sur des scores serrés 26-24 et 25-21. Ensuite, l’ogre St Paul mettait le doute en bousculant les calaisiennes 25-12 et 25-16. Il restait alors Cysoing pour tenter de conclure ce qui fut fait non sans difficultés 21-25, 25-16 et ai tie break 6-15.

Avec la qualification des minimes, la semaine dernière M15, La Stella fait le plein en coupe de France.

Si on ajoute à ces succès ceux en championnats des minimes qui battent Dunkerque 0-2 ( 22-25 et 23-25) et réservent le même sort à leurs homologues harnaises 0-2 (15-25 et 24-26) on peut parler de bon week-end .

Côté jeunes et autres

Le plein de satisfactions !

Dès samedi les benjamines B ont tracé la bonne route avec une victoire 2-0 sur Hersin Coupigny et malgré une défaite contre Harnes

Les benjamines A n’ont pas fait le détail en battant Dunkerque et Le Touquet chaque fois 2-0

Oignies et Arras ont subi la domination des stellistes minimes B tandis que les « A » se qualifiaient en coupe de France en sortant Villers-Cotterêts et Halluin 2-0 et en battant Ermont 2-1

En déplacement les cadettes s’imposent devant Bailleul avec un score flatteur 3-0

Autres satisfactions les belles prestations des séniors féminines et des  masculins : les gars de Xavier battent Dunkerque 3-0 en présentant une belle cohésion et les « petits nouveaux » ont pris leur part de cette victoire. Les filles de Wafa ont assuré en s’imposant aisément devant St André. En intégrant cadettes, juniors et anciennes cet amalgame est prometteur

Naufrage !

Mais que s’est-il donc passé ? 

Une équipe absolument méconnaissable, les calaisiennes n’ont présenté qu’une bien pâle copie de leur prestation précédente à Sens. Sans inspiration, accumulant des fautes directes, avec une réception chancelante, des services trop tendres et surtout une relation passe – attaque particulièrement défaillante…A quoi bon disposer de centrales performantes si elles sont privées de ballons ? Les poitevines n’en demandaient pas plus, elles qui n’avaient jamais gagné en terre maritime…

Ces stellistes là sauront-elles retrouver la lumière après cette chute brutale dans les ténèbres ?

Trois points qui coûteront très chers lors du bilan de la première phase. 

Côté jeunes et moins jeunes

Prénat M : face au leader les hommes de Xavier n’ont pas tenu : défaite 0-3 à Marcq.

M15 M : ces débutants ont ouvert leur compteur avec un set gagné contre Hazebrouck.

M 15 F 6×6 : un match gagné, un autre perdu et des regrets. Gageons que cette équipe engrange d’autres succès.

M15 F 4×4 : elles, elles n’ont pas fait le détail en déplacement et c’est Arras qui a payé l’addition 0-2

RF1 : à Tourcoing elles ont, sans difficulté dominé leur adversaire du jour 0-3 : un bon début pour cette équipe qui associe anciennes, jeunes et nouvelles venues : Bravo au groupe et à Wafa

 

 

Quelle lutte !

Un combat sans merci…

Premier set : Sens domine et les calaisiennes subissent : 25-17

Deuxième set : cette fois c’est Sens qui subit et … les stellistes s’imposent 17-25. Egalité parfaite.

Troisième set : Les hostilités sont , cette fois bien engagées. Les deux formations se rendent coups pour coups. Des frappes terribles, des défenses héroÏques. Quel combat ! Des échanges qui n’en finissent pas au point que les supporteurs tout acquis à l’équipe locale balancent entre explosion de joie et mutisme total. Quelque confusion à l’arbitrage et set pour Sens au bout du bout 25-23 et 2-1 pour les sénonaises

Quatrième set : La lutte acharnée reprend de plus belle, de part et d’autre du filet on ne veut rien lâcher , l’intensité est à son comble.

Romane frappe, ruse et marque, Gambi ne fait pas dans la dentelle avec des attaques rageuses, Florie est partout bien secondée par Ariana ,  Gambi et Romane. Le bloc calaisien est bien en place avec Carla, Ariana, Arijana et Tam. l’intensité atteint des sommets et cette fois c’est Calais qui conclut 26-28 

Tie break : Il est bien entamé par Sens avec toujours la même intensité… Calais revient, les défenses répondent aux attaques, Alex distribue et varie mais le suspens est toujours au paroxysme et après 2h48 de combat à fleurets non mouchetés c’est Sens qui s’octroie les 2 points avec un 15-13 final.

Calais n’est pas bredouille, son point est bien mérité et un résultat inverse était tout à fait possible mais quel match !

 

Une bonne rentrée…

Pour faire suite aux rencontres de préparation, la réception de Paris St Cloud était pour tous un premier test sérieux.

Samedi la Stella new-look était sur le parquet de la Porte de Lille. Quelques appréhensions beaucoup de questions des arrivantes : des spectateurs ? des supporteurs ? quelle ambiance ? L’entame quelque peu hésitante  et puis la machine s’est mise en route 8-5 au premier TMT. Les parisiennes défendaient bec et ongles sous les coups de boutoir stellistes . Sans vraiment briller les maritimes empochent le premier set de la saison 25-21. Encore des imperfections à gommer mais déjà une assurance : une libéro mobile à souhait qui relance avec précision et des attaques percutantes à l’image de Gambi « l’ancienne » .

Un deuxième jeu sans suspens, les parisiennes accusant le coup et Calais joue maintenant en confiance et puis un public plutôt timoré qui s’extériorise et joue lui aussi  sa partie : clapping et bravos fusent : 25-16

Troisième set : un démarrage un peu poussif côté maritime mais la sérénité aidant les stellistes se reprennent et dominent 25-19

Cette équipe inédite a encore bien des lacunes et la cohésion quelquefois un peu chaotique mais l’engagement et la solidarité sont là , les qualités individuelles sont évidentes. La marge de progression est importante et on peut avoir confiance pour la suite.

Côté jeunes 

La relève, en tournoi de préparation à Dunkerque,  a répété sa partition. Les bouleversements dus aux changements de catégories d’âges n’ont pas entamé  le dynamisme ni la joie de retrouver le terrain, les résultats le prouvent benjamines et minimes terminent troisièmes .

Pied au plancher

Pied au plancher…

La préparation s’est encore accélérée ce week-end avec le tournoi Calais – Oudegem – Marcq. Ces gros morceaux ont mis la formation stelliste à rude épreuve…

mais on n’apprend qu’en se frottant aux plus forts , non ?

Les calaisiennes ont malgré tout montré une belle volonté de se battre encore et encore sans jamais capituler. La cohésion n’est pas parfaite mais en bonne voie et puis il y a Badis qui sait bousculer sa troupe pour la faire progresser…

On attend avec impatience la première rencontre du championnat dès samedi.

Supporters fidèles la Stella vous attend !